Logistique et transport : La pertinence d’un secteur prompt aux investissements

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Aujourd’hui dans une nouvelle phase d’accélération de son développement, le Togo poursuit et élargit les efforts déjà engagés, afin d’offrir un terrain encore plus attractif pour des investissements.

L’amélioration du climat des affaires est une priorité absolue, comme le reflète la création d’une taskforce ancrée au plus haut niveau de l’Etat.

L’axe 1 du Plan National de Développement (PND) positionne la mise en œuvre des grands investissements en infrastructures logistiques et d’affaires comme le principal gisement de la croissance à court terme. Il vise la mise en place d’un hub logistique d’excellence et d’un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région, notamment à travers une amélioration des infrastructures existantes, de la connectivité multimodale et des TIC.

La mise en place d’une plateforme logistique multiservices et autres installations logistiques à la sortie de la ville de Lomé sur une superficie d’au moins 50 hectares est envisagée et nécessite une part belle d’investissements à court et à moyen terme dans la perspective de faire du Togo un pôle de concentration en matière d’infrastructures logistiques.

L’infrastructure sera composée d’une route dédiée avec accès aux ports, d’un complexe de guérite sécurisée à la limite de la zone portuaire, un espace de stationnement pour les camions, des infrastructures de base sur le site et autres installations appropriées (centre de contrôle, bureaux, logements et restaurants).

La logistique constitue donc un tout autre secteur porteur de l’économie togolaise qui tend de plus en plus à se diversifier et à s’orienter vers des investissements privés et étrangers afin de repositionner le Togo sur l’échiquier international.

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email
Share on print